FLORIAN MONA

FLORIAN MONA

Depuis son premier album éponyme sorti en avril 2009, le rennais Florian MONA nous livre une pop personnelle, chantée en français – ce qui reste rare dans le paysage des musiques actuelles – et inspirée de sa culture musicale anglo-saxonne.
A l’époque, alors que Florian MONA sort son deuxième album, un virage musical est annoncé. Les synthés sont plus présents élargissant l’espace et apportant une note new wave. La guitare s’électrifie, devient plus noisy. Le propos suit l’évolution de la rythmique : plus direct, plus brut, tout en conservant une écriture subtile, imagée, cinématographique.
Après avoir joué en quatuor, en trio et en solo, durant la tournée de son précédent album, Florian a décidé de former un nouveau trio pour son prochain spectacle. Mathieu Languille, batteur de Montgomery, et Samuel Chapelain, bassiste-claviériste de Manceau, le rejoignent désormais pour donner vie à ses morceaux sur scène.

Les Embellies 2013 ont accueilli Florian MONA en résidence de création, qui a eu lieu en deux temps et deux lieux : à La Citrouille à St Brieuc fin février et début mars à l’Ubu à Rennes.
En parallèle des répétitions, des actions culturelles furent mises en place avec des scolaires, sous forme de visites et rencontres :
– rencontrer et échanger avec Florian MONA, ses musiciens, son équipe technique et celle de la salle,
– assister aux répétitions et à un filage,
– monter sur scène et se familiariser avec les instruments,
– découvrir les différents métiers autour d’une création scénique, etc. …

Résidence de création coproduite entre Les Embellies, l’Association des Trans-Musicales, La Citrouille et Yapucca Productions. Avec les soutiens du Conseil Régional de Bretagne, de la Ville de Rennes et de la Spedidam.

Fermer le menu