the_last_sountrack_residence

Au départ musicien batteur au sein du groupe rennais Pleyad, Sylvain Texier ressent l’envie et le besoin de se lancer dans une aventure plus personnelle, de créer une musique qui lui ressemble. La solitude de l’hiver 2007, l’absence et les regrets d’actes manqués, donnent naissance à des morceaux doux et amers, brossant le portrait d’un jeune homme nostalgique et mélancolique. Sous le nom de The Last Morning Soundtrack il compose, écrit et enregistre seul, chez lui, pendant plusieurs mois. Fin 2008 les premiers concerts s’enchaînent, suivis d’un premier EP autoproduit Wounds & Regrets et d’un single Your Escape. My Guiltiness.

The Last Morning Soundtrack a travaillé activement la scène, pour aboutir au spectacle de la tournée qui suivra la sortie, mi mars, du premier album A distance. A lack. The Last Morning Soundtrack a choisi de se produire en duo, pour son côté intimiste : au chant, à la guitare et aux claviers, il est accompagné de Juliette Divry au violoncelle.

Une première semaine de résidence a eu lieu fin janvier 2011 à L’Antipode à Rennes. Une deuxième semaine de création s’est déroulée au Chantier des Francos à La Rochelle, fin février, en partenariat avec le festival des Francofolies de La Rochelle. Les « Résidences à la Carte » du Chantier des Francos sont un dispositif d’accompagnement artistique et professionnel pour les artistes en voie de développement. Le duo y travailla pour la première fois les lumières. Trois jours furent également consacrés au coaching scénique avec le chanteur, musicien et metteur en scène Néry.

La création, de retour à L’Antipode, enchaîna du 7 au 11 mars. Il fut question tout d’une part d’affiner le spectacle en duo. D’autre part, Sylvain souhaita répéter un spectacle inédit pour le concert de sortie d’album qui a eu lieu le jeudi 17 mars dans le cadre du festival. Il fut pour l’occasion accompagné d’amis musiciens à la basse et la batterie, et d’un trio de cordes.

Fermer le menu